Image Image Image Image Image
© Copyright 2014-2015 S.A.B | RSS | Contactez-nous
Twitter iconeTwitter iconeFacebook icone
Scroll to Top

Remonter

Les parasites

10

Mar
2014

0 commentaire

Dans Les parasites

Par guillaumedebw

Le rat gris

Sur10, Mar 2014 | 0 commentaire | Dans Les parasites | Par guillaumedebw

Cliquez ici pour voir les documents disponibles

(Rattus norvegicus), Rat gris, Rats d’égouts Surmulots

Le rat gris ou surmulot, aussi appelé le rat d’égout, pour le distinguer de son concurrent le rat noir, est un rongeur trapu de la famille des Muridae. L’espèce Rattus norvegicus est apprivoisable. Elle peut être élevée en tant qu’animal domestique, comme animal de compagnie ou de laboratoire.

Description de l’espèce

Longueur du corps : 27 à 30 cm
Longueur de la queue : 20 cm
Couleur : gris brunâtre sur le dos et gris blanchâtre sur le ventre
Longévité : 2 à 3 ans

Mode de vie

Il vit essentiellement dans des lieux humides, creuse des terriers et des galeries dans les sous‐sols des bâtiments et aux abords des habitations et fréquente les égouts. Activité nocturne, omnivore, en effet outre les matières animales et végétales, il ronge tout ce qui ce trouve sur son passage : papier, bois, tuyaux, câbles électriques. Son rayon d’action est très étendu : 50 à 100 mètres.

Reproduction

Nombre de portées : la femelle a de 4 à 7 portées par an. Période de gestation : 21 à 28 jours pour donner 3 à 12 petits par portée. Une seule femelle peut donner naissance à une soixantaine de petits par an. La reproduction est très rapide, avec une maturité sexuelle à l’âge de 6 semaines seulement (voire 4 dans les petites portées), 21 à 23 jours de gestation, en moyenne 10 jeunes par portée (de 1 à 25) et jusqu’à 5 portées par année. À ce rythme, une femelle pourrait théoriquement avoir 1000 descendants en une année et 2500 dans sa vie entière ! Mais une jeune femelle ne peut donner en principe qu’un maximum de 10 jeunes lors de sa première portée. Les jeunes naissent dépourvus de poils. Ils ont la peau rougeâtre et sont entièrement dépendants de leur mère. Les petits du rats sont appelés ratons.

Alimentation

Le rat gris est omnivore opportuniste. Un rat mange l’équivalent de 8 à 10 % de son poids par jour. D’un autre côté, les rats de ville jouent un rôle important dans le traitement des déchets humains. Sans les rats, les égouts et canalisations seraient tout le temps bouchés. À Paris, les rats dévorent ainsi près de 800 tonnes d’ordures par jour. L’homme et le rat sont donc en mutualisme : un état proche de la symbiose mais où chacun des deux êtres pourraient survivre sans l’autre (au prix cependant d’adaptations importantes).

Nuisances

Le rat gris est encore de nos jours un vecteur potentiel de la peste. Dans les pays occidentaux il peut transmettre la leptospirose. Une expression dit, un rat égale 40 maladies. Le rat est porteur sain d’une foule de germes pathogènes pour l’homme et pour les animaux d’élevage. Les rats gris provoquent des dégâts aux stockages de grains, par la consommation et la souillure de celui‐ci. Cette espèce occasionne également des dégâts important aux bâtiments, câbles électriques rongés, charpentes dégradées, isolation détériorée etc….

Moyen de contrôle

L’utilisation d’appâts à base d’anticoagulant est nécessaire afin de supprimer totalement l’infestation. L’application de traitement régulier est préconisé afin d’éviter les nuisances provoquées par ce rongeur

Envoyer un commentaire