Image Image Image Image Image
© Copyright 2014-2015 S.A.B | RSS | Contactez-nous
Twitter iconeTwitter iconeFacebook icone
Scroll to Top

Remonter

Les parasites

10

Mar
2014

0 commentaire

Dans Les parasites

Par guillaumedebw

Le rat noir

Sur10, Mar 2014 | 0 commentaire | Dans Les parasites | Par guillaumedebw

Cliquez ici pour voir les documents disponibles

Rattus rattus, Rat noir

Le rat noir, rat des greniers, rat des champs, etc. est un rongeur commun à longue queue du genre Rattus, de la sous‐famille des Murinae. L’espèce est originaire d’Asie tropicale. Elle aurait colonisé le Proche‐Orient à l’époque romaine avant d’atteindre l’Europe au VIIIe siècle et de diffuser ensuite dans le monde entier en accompagnant les européens dans leurs voyages. Aujourd’hui le rat noir ne se maintient en abondance que dans les régions les plus chaudes, car ayant été supplanté par le rat gris (Rattus norvegicus) dans les régions les plus fraîches.

Description de l’espèce

Malgré son nom, sa couleur peut varier. Son pelage est noir à noisette avec le dessous du corps plus clair. Il atteint généralement une longueur de 15 à 20 cm, à laquelle s’ajoute une longue queue de 20 cm. Comparé au rat gris, c’est un piètre nageur, mais bien meilleur grimpeur qui cherche plutôt à s’enfuir par le haut.

Mode de vie

C’est un animal nocturne et omnivore, qui marque une préférence pour les graines. Rattus rattus vit en moyenne 2 à 3 ans. Le Rat noir est souvent présent dans les bâtiments où il occupe la partie supérieure, plus chaude et plus sèche. On le retrouve aussi dans les falaises et les milieux rocheux. Cette espèce est à demi arboricole. Il occupe également les zones boisées en milieux méditerranéens. Il ne creuse pas de galeries. Le Rat noir est très agile, il peut sauter jusqu’à 1,5 m (en longueur) et marcher sur un fil de fer. Il est plus rapide que le Rat gris, mais nage moins volontiers que lui.

Reproduction

Dans de bonnes conditions il peut se reproduire tout au long de l’année, les rates ayant 3 à 6 portées par année comptant jusqu’à 10 ratons chacune. Les femelles peuvent réguler leur fécondité et ne produire qu’une portée par an quand la nourriture se fait rare. La gestation dure 21 jours. La ratte peut faire de 3 à 5 portées annuelles de 7 petits (1 ‐ 16 dépendant de la taille de la femelle). Les nouveaux nés sont nus, roses, avec les oreilles et les yeux fermés. Le sevrage a lieu après 20 jours. La maturité sexuelle chez la femelle est à 12 ‐ 16 semaines.

Alimentation

L’espèce est essentiellement granivore, elle s’alimente notamment de céréales mais aussi de fruits, produits alimentaires, déchets organiques, oeufs, oisillons,…

Nuisances

C’est un propagateur de redoutables maladies contagieuses, de la tristement célèbre peste bubonique, mais aussi du typhus (deux maladies transmises par la puce du rat), de la toxoplasmose, des trichinoses et de la leptospirose. Il occasionne de nombreux dégâts dans les isolations des bâtiments, notamment des porcheries et poulaillers. C’est un rongeur redoutable pour les câbles électriques et les tuyaux d’eau.

Moyen de contrôle

L’utilisation d’appâts à base d’anticoagulant est nécessaire afin de supprimer totalement l’infestation. L’application de traitement régulier est préconisé afin d’éviter les nuisances provoquées par ce rongeur.

Envoyer un commentaire